top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

A Short Vision : courte vue et longue portée

Dernière mise à jour : 12 oct. 2023


Image A Short Vision Joan et Peter Foldes Grande Bretagne 1955 - https://dangerousminds.net/comments/a_short_vision_the_gory_1956_anti_nuclear_cartoon


En ces temps de tensions internationales sous fond de menace nucléaire le film de Joan et Peter Foldes revient malheureusement à l'affiche de nos angoisses.


A voir l'article de Jacques Attali qui nous rappelle les précédentes tensions comparables à la situation que nous voyons évoluer avec "la guerre en Ukraine". https://www.linkedin.com/pulse/pour-la-troisi%25C3%25A8me-fois-catastrophe-sannonce-jacques-attali/?trackingId=daKaa6UmRFmF5QvzvRSpTA%3D%3D


Sombre film et sujet grave qui, selon la technique du pastel enchaîné, nous montre les tragiques métamorphoses de la mort atomique du vivant, sujet d’angoisse de l’époque, en pleine guerre froide et course à l’armement atomique qui redevient d'actualité avec les déclarations d'un homme d'état dont on est de moins en moins sûr que le pouvoir lui a permis de garder la raison.


Image les macabres métamorphoses de la bombe atomique. - https://makeagif.com/gif/a-short-vision-1956-bfi-national-archive-yuvR84?


Le film de Joan et Peter Foldes est d'autant plus intéressant que sa diffusion à la télévision américaine avait suscité un émoi et une audience sans précédent démontrant ainsi la force du pouvoir d'expression et d'émotion du cinéma d'animation.


Projeté lors des premières journées Internationale du Cinéma d'animation (JICA) dont les deux premières éditions eurent lieu à Cannes avant de jeter "l'encre" (:-)) à Annecy en 1960. Ce film faisait partie de la séance "évolution du sujet" destinée à démontrer que le cinéma d'animation ne se limitait pas au divertissement mais pouvez aussi projeter avec force une vision personnelle.



André Martin militait pour que le cinéma d’animation « sorte des nursery ». Quelques jours à peine après les 1ère JICA, et cette troisième journée consacrée à l’animation comme support adulte à une vision personnelle du monde, il a été servi ! Un film d’animation déclenchait une polémique à l’échelle du continent américain. Pour certains ce court-métrage était sept minutes de terreur, pour d’autres le plus beau morceau de propagande anti-guerre jamais vu.


Photographie : Fondu sur Ed Sullivan sur le titre de fin de A SHORT VISION in



Le 27 mai 1956, Le court-métrage est projeté à des millions d’américains dans le célèbre et très suivi « The Ed Sullivan show ».


Sullivan introduit le film ainsi :

« Just last week you read about the H-bomb being dropped. Now two great English writers, two very imaginative writers — I’m gonna tell you if you have youngsters in the living room tell them not to be alarmed at this ‘cause it’s a fantasy, the whole thing is animated — but two English writers, Joan and Peter Foldes, wrote a thing which they called "A Short Vision" in which they wondered what might happen to the animal population of the world if an H-bomb were dropped. It’s produced by George K. Arthur and I’d like you to see it. It is grim, but I think we can all stand it to realize that in war there is no winner. »

Il rappelle qu’il n’y a pas de gagnant dans ce type de guerre dans un contexte socio-politique plus que belliqueux avec des phases passées ou à venir de grandes tensions. Le film montrant les métamorphoses funestes de la mort nucléaire sur une famille impressionne fortement les télé-spectateurs de ce show de variété.

Image : http://www.openculture.com/2015/10/a-short-vision.html

L’émoi populaire et médiatique fut tel que Ed Sullivan repassa le court métrage dans son émission du 10 juin 1956 en prenant bien soin cette fois-ci d’avertir que ce film n’était pas destiné au jeune public. Le cinéma d’Animation a montré dès 1956 le caractère puissant de ses créations avec une audience exceptionnelle.



Photographie : Programme de télévision pour la rediffusion -de « A short Vision »


Si un politicien autocrate "serré comme un sanglier" suite ses erreurs peut avoir une courte vue et "charger bêtement" dans un délire apocalyptique avec ses armes à longues portées, on vous rassure la technique a progressé et les choses iront beaucoup plus vite que dans le film "Short vision". :-(


Espérons que les choses n'iront pas jusque-là et profitons de la vie avec sur le sujet, le très réussi film de Suki "Mondo Domino" sorti en 2020.


Vous pourrez tout savoir sur le film et le voir en ligne sur


Je ne suis pas certain que le film soit plus rassurant tant il exprime à la perfection le processus d'une escalade ... mais vous allez bien rire ! Alors profitez en ! :-)


28 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page