top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

Pompoko : La Nature ou le Vivant ?

Dernière mise à jour : 22 mars


Pompoko : les tanukis métaphore d'une humanité joyeuse et enracinée -

Image https://www.critikat.com/actualite-cine/critique/pompok


Dans le cadre du rendez-vous Tout'anim, le forum des images et la revue Blink Blank nous ont organisé une très belle séance le jeudi 16 mars présentée par Xavier Kawa-Topor, délégué général NEF Animation, et Ilan Nguyên, spécialiste du cinéma d’animation japonais. C'est avec une émotion souvent palpable qu'ils nous ont présenté ce film du réalisateur Isao Takahata qui s'était rendu à plusieurs reprises en France pour présenter ses films et qui nous a quitté le 5 avril 2018.


L'organisatrice de Tout'anim présente la séance avant de passer la parole à Ilan Nguyên et Xavier Kawa-Topor. Photo Clément Martin.


Passionné par la France et la culture française, Isao Takahata s'est rendu plusieurs fois en France et a collaboré avec le Forum des Images dans le cadre du festival "Nouvelles images du Japon" créé par Ilan Nguyên et Xavier Kawa-Topor. Nos présentateurs ont partagé leurs souvenirs sur ce réalisateur foncièrement cultivé et humain à la filmographie et l'activité imposante sur le "Cinéma d'Animation". Ils ont notamment évoqué le festival itinérant "Portrait d'un cinéaste sous l'arbre" en Poitou-Charentes (2002) avec des anecdotes que seules la vie et l'humanité peuvent nous offrir. Les surprises et les joies de cette tournée ne sont pas sans rappeler celles des journées du cinéma dans les années 50.

(cf. https://clementmartin75.wixsite.com/cinemadanimation/post/la-genèse-d-annecy-2-des-journées-pour-le-cinéma )

Isao Takahata - Image https://www.kanpai.fr/culture-japonaise/isao-takahata-biographie


Pompoko - Réalisation Isao Takahata - Japon - 1994

  • Titre original : 平成狸合戦ぽんぽこ (Heisei tanuki gassen Ponpoko)

  • Titre français : Pompoko

  • Réalisation : Isao Takahata

  • Scénario : Isao Takahata, d'après une idée originale de Hayao Miyazaki

  • Direction de l'animation : Shinji Otsuka, Megumi Kagawa

  • Décors : Kazuo Oga

  • Infographie : Yoshinori Sugano

  • Son : Yasuo Urakami

  • Musique : Yakusa Gakudan, Shang Shang Typhoon

  • Production : Hayao Miyazaki (exécutif)

  • Sociétés de production : Tokuma Shoten, NTV, Hakuhôdo, Studio Ghibli

  • Durée : 119 minutes

Le profond humanisme de Isao Takahata et sa culture qui ont visiblement marqué et inflencé nos présentateurs, nous les retrouvons dans cette fable écologique et philosophique sur les dégâts occasionnés par l'homme sur la nature. Comme le soulignait Xavier Kawa-Topor dans sa présentation du film, il faut distinguer la "nature" que l'humanité observe, adapte, modifie, du "vivant", concept plus juste, où l'homme fait partie intégrante de cette nature.


Dans cette fable, la ville se développe à coup de bulldozer détruisant les campagnes environnantes, son écosystème, ses racines, sa culture, et ... l'espace vitale des héros du film, les "Tanukis". Ces animaux mi ratons-laveurs, mi blaireaux qui se présentent parfois comme d'adorables nounours peuvent se transformer avec plus ou moins de succès.

Agressés par l'extension de la ville, ils sont menacés de pénurie de nourriture. Ils décident donc de lutter en se transformant pour effrayer les humains sur les chantiers. Mais tous les Tanukis n'ont pas la même conception de la lutte.

Les sages Tanukis sont appelés pour aider dans cette lutte qui reste inégale malgré tous les efforts des Tanukis.

Pompoko arrivée des sages métamorphosés en humains. -

Image : https://www.paris.fr/evenements/tout-anim-mars-avant-premiere-de-la-ressortie-de-pompoko-33498


Les sages renforcent les pouvoirs de tanakis en unissant le pouvoir de chacun.

image : https://www.studioghibli.fr/les-films/pompoko/


L'union fait la force, les Tanukis ensemble unissent leurs forces pour générer des hallucinations évoquant les créatures surnaturelles, les spectres et autres démons inspirés de la tradition japonaise afin de terroriser les habitants de la ville.

Les spectres générés par tanukis pour terroriser les habitants de la ville.

image : https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?t=19851


La tradition avec les estampes : Le fantôme de Kohada Koheiji de Utagawa Toyokuni (1769- 24 février 1825)

Image : https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?t=19851


L'effet escompté n'est peut-être pas au rendez-vous. Les humains ont-ils un pouvoir de destruction massif y compris sur les croyances ancestrales ? Faut-il que les Tanukis utilisent leurs pouvoirs pour se transformer en humain et se fondre dans un désastre annoncé ?


Ce conte philosophique nous éclaire sur une actualité qui est devenue plus critique avec, outre la destruction de la nature et de ses espèces, les premiers ravages du changement climatique qui apparaissent aujourd'hui.


Isao Takahata a montré la voie ... il y a presque 30 ans dans son film aussi surprenant qu'émouvant ... le retour à nos racines pour se rappeler qu'on fait partie du vivant sera peut-être notre salut.


Pompoko sera de retour dans les salles françaises à partir du 19 avril 2023. A ne manquer sous aucun prétexte !


Voir la bande annonce du film sur https://www.youtube.com/watch?v=H_fqogh8f6Y



A lire :

  • Les dessins animés peuvent-ils sauver la terre ? -Xavier Kawa-Topor- Revue Blink Blank Numéro 2

  • Une digression sur le thème Les dessins animés peuvent-ils sauver la terre ? à l'occasion de la parution de l'article de Xavier Kawa Topor sur :

https://clementmartin75.wixsite.com/cinemadanimation/post/les-dessins-animés-peuvent-ils-sauver-la-terre .











54 vues1 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page