top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

Festival d'Annecy 2022 : Trop long ou trop court ? 3e partie

Dernière mise à jour : 30 mai 2023


The Debutante Réalisation Elizabeth Hobbs Royaume-Uni


Mercredi 15 juin

Après une courte nuit suite aux soirées de la veille, je suis debout de bon matin pour le troisième jour du festival. Je me dirige vers Beaulieu à vélo le long du lac sous le soleil; petit passage en salle de presse pour saluer Francis Gavelle en buvant un café et pour recopier quelques notes avant d'attaquer une nouvelle séance de court-métrage.


Courts métrages en compétition L’officielle 3


Les Liaisons foireuses - réalisation Violette Delvoye, Chloé Alliez - Belgique, France


Le Cinéma d'Animation a cet immense pouvoir de transformer un catalogue d'interrupteurs et de prises électriques en un film drôle et sensible. Vive l'animation !


Ce film réalisé en animation d'objets image par image nous invite dans une fête de jeunes et nous replonge dans nos souvenirs adolescents avec leurs désirs, leurs méchancetés, leurs attitudes obligatoires et leurs jeux.


Les accessoires qui habillent nos interrupteurs, "l'alphabet" d'autocollants de bouches, yeux, sourcils, permettent de donner vie à ces personnages avec une telle réussite qu'on ne considère plus un interrupteur de la même manière à l'issue du film ! :-)

Image : https://www.arte.tv/fr/videos/098327-000-A/les-liaisons-foireuses/

Cette fête est un théâtre de sentiments et nous réserve un rebondissement à la fin.


Photo Clément Martin : Décor et personnages sur le stand Bretagne (Le film est coproduit par la société bretonne "Vivement Lundi ! ").


Voir les réalisatrices nous parler de la réalisation de ce film ... en anglais ... but wizz zee accent ! :-)



Terra incognita - réalisation Pernille M. A. Kjaer, Adrian Dexter - Danemark, France 2021


Image Terra Incognita : des animaux fantastiques - https://en.unifrance.org/movie/53807/terra-incognita


"Sur une île mystérieuse oubliés du temps, des êtres immortels mènent une vie pré civilisée et passent leurs journées dans une léthargie hédoniste jusqu’à ce que la civilisation moderne débarque."( voir


Ce curieux court-métrage nous frappe par son mélange inspiré de mythologie, de mystique sectaire, voire de science-fiction. Il s'inscrit également dans la fascination et la tradition de représentation de la nature et des animaux dans l'art. Serait-ce une ode contemplative de la nature par un douanier Rousseau qui se serait perdu sur une mystérieuse île ? ou une résonnance d'un tableau fantastique du moyen âge avec ses chimères ?


Terra Incognita : des paysages de science-fiction

Image : https://en.unifrance.org/movie/53807/terra-incognita

Terra Incognita : des chimères - https://en.unifrance.org/movie/53807/terra-incognita

Image Le rêve - Douanier Rousseau 1910 - https://www.planeteanimal.com/l-art-et-les-animaux-2432.html

Image Imaginaire animal médiévale avec ses chimères - Le Bestiaire Médiéval Oriental, d'après Solin, 1480-1485 - https://www.planeteanimal.com/l-art-et-les-animaux-2432.html


Le film a reçu le prix festivals connexion pour un court-métrage de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il a en partie été réalisé par 12//24 Films (décors et animation) à Lyon et soutenu par la région.


The Flying Sailor - Réalisation Amanda Forbis, Wendy Tilby - ONF - Canada 2022


Ce court-métrage était présenté en première mondiale à Annecy. Inspiré d’une histoire vraie ce film , pour le moins explosif, nous raconte l'histoire d'un surprenant voyage dans les airs d'un marin. Ce film est inspiré d'une tragique histoire vraie qui s'est déroulée à Halifax en 1917.



Les deux réalisatrices nous présentent brièvement le film (with the accent this time :-) ) :


Pachyderme Réalisation Stéphanie Clément France 2021


Stéphanie Clément nous raconte le séjour en vacances d'une petite fille de 9 ans chez ses grands-parents. La petite fille nous relate ses souvenirs dans cet environnement cadré et un peu effrayant. Ce récit et cette mémoire sélective effleure subtilement le thème de l'inceste avec un monstrueux pachyderme.

Yugo réalisation Carlos Gomez Salamanca - Colombie, France 2021


Yugo : Le couple d'agriculteur devenus ouvriers à la ville.


Ce film raconte l'histoire de paysans qui abandonnent leurs cultures pour rejoindre la foule industrieuse dans les villes.

Si le film n'est pas très gai, le réalisateur a su créer une belle tension en alternant des images texturées en degrés de de gris à la limite de l'abstraction représentant la vie de ce couple de paysans et les image en couleurs d'un développement cellulaire qui n'augure rien de bon.

Sous forme d'un réquisitoire glaçant, le film interroge sur l'impact du développement de l'industrialisation et du capitalisme au détriment de la population.


Yugo : Inquiétantes images de développements cellulaires anarchiques - http://jplfilms.com/?portfolio=yugo


The Debutante Réalisation Elizabeth Hobbs Royaume-Uni 2022


Leonora Carrington


Elizabeth Hobbs nous a concocté un film à partir d'un conte méconnu de l'écrivain et peintre surréaliste Leonora Carrington (1917-2011). Leonora Carrington était une femme de la haute société anglaise qui se passionna pour les arts et tourna le dos à son milieu pour mener une vie romanesque au milieu des surréalistes français au début des années 40 puis au Mexique. Elle fût la compagne de Max Ernst jusqu'à que celui-ci fût déporté par les nazi.

Cette femme à la vie tourmentée produisit une œuvre surréaliste originale aussi bien en peinture qu'en écriture. Sa vie pleine de richesse pourrait très bien nous offrir un beau long métrage ... d'animation ! :-)


Leonora Carrington avec ses amis surréalistes André Breton, Marcel Duchamp et Max Ernst en 1942. Photographe Herman Landshoff

Leonora Carrington - https://awarewomenartists.com/artiste/leonora-carrington/


On peut également en apprendre plus sur Leonora Carrington sur https://business.facebook.com/leonoracarringtonlivres/?ref=py_c


L'histoire

Le conte inspiré de la vie de Leonora Carrington raconte l'histoire d'une jeune femme de la haute société anglaise qui ne veut pas aller à une ennuyeuse soirée. La jeune femme forme alors le projet de se faire remplacer par son amie l'hyène. Le projet prend forme non sans prendre une tournure criminelle nécessaire à la mascarade.

On peut se procurer le livre chez Flammarion


Le film

Le film est réalisé avec une variétés de techniques dessins, encres, peintures, découpages, animation 2D sur ordinateur. Le film est remarquable par sa fluidité et son graphisme aérien. Elizabeth Hobbs a su parfaitement créer les atmosphères, les attitudes, les expressions pour nous plonger avec bonheur dans ce conte décalé. On appréciera la délicatesse du bal, des mouvements de ces animaux chers à Eleonor Carrington, le son soigné et la musique sobre qui nous permet de s'immerger avec plaisir dans ce conte surréaliste. Voilà un bel hommage créatif et fidèle à une artiste remarquable comme seul le cinéma d'animation sait nous offrir. Bravo pour cette très belle réussite ! :-)


The debutante : Délicatesse des attitudes, des expressions et des mouvements - https://animateprojects.org/tag/elizabeth-hobbs/


Elizabeth Hobbs nous parle de son film (là l'accent anglais c'est un peu plus compliqué :-) :


On peut voir la bande annonce sur : https://vimeo.com/672470684


Scale Réalisation Joseph Pierce France, Royaume-Uni, République tchèque, Belgique 2022


Scale Joseph Pierce 2022 - https://ozuproductions.be/scale/


Joseph Pierce nous avait séduit par son univers très personnel qu'on avait pu découvrir dans son film de fin d'étude "Stand up" (2008) ou encore "The Pub" (2012).

Stand up Joseph Pierce 2008


The Pub Joseph Pierce 2012


Avec Scale, Joseph Pierce nous livre un film plus ambitieux grâce à une coopération internationale. On y retrouve son goût pour les déformations et autres métamorphoses, son attachement pour le "cadre" et son talent certain pour les mouvements de caméra qu'il nous habille grâce à l'animation. On notera aussi un passage réussi à la couleur, déjà amorcé en 2009 avec "Family Portrait", qui n'obère en rien le caractère sombre et fantasque de ses films.

Joseph Pierce a utilisé sa technique de rotoscopie habituelle pour habiller avec son dessin et l'animation des images en prise de vue réelles.

Joseph Pierce a réalisé les dessins clefs de chaque plan et une équipe d'animateur français a réalisé l'ensembles des images intermédiaires.


Le film nous immerge dans l'univers fantasque d'un drogué aux opiacés qui rédige une thèse sur les réseaux d'autoroutes. Joseph Pierce nous désoriente dans un réseau de flash-back et d'hallucinations imbriquées pour nous faire ressentir les effets de l'addiction : culpabilité, remords, isolement, manques cauchemardesques, perte de l'orientation et de l'échelle des choses. Le film est saisissant tant il nous raconte avec justesse les ravages de la drogue sur le personnage dont le réseau veineux finit par se confondre avec le réseau d'autoroute de demain à moins que ce soit celui d'hier.


Joseph Pierce nous parle de Scale à l'occasion du passage de son film à la semaine de la critique à Cannes.

Voir la bande annonce de scale sur https://www.youtube.com/watch?v=QGlmqJzEVe0


A bientôt Joseph Pierce pour un autre rendez-vous animé ! - gif https://ozuproductions.be/scale/


Il est temps de rejoindre la petite salle de Bonlieu pour la séance perspective2 ... cette fois-ci je ne serai pas en retard !

A suivre


51 vues0 commentaire

Kommentare


Post: Blog2_Post
bottom of page