top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

Prix André Martin 2024 pour un court-métrage : "Papillon", la mémoire de l'eau.



Cette année, le prix André Martin pour un court-métrage français a été remis à  Florence Miailhe pour son film Papillon lors de la séance de remise des prix spéciaux à Annecy le 14 juin. Le film avait déjà reçu l’Ours de cristal du meilleur court métrage par le jury jeune de la compétition Génération Kplus en février dernier.

Florence Miailhe est la première réalisatrice à recevoir le prix André Martin pour un long métrage pour "la traversée" en 2023 et pour un court métrage avec Papillon cette année (1).


Remise du prix André Martin : Chistophe Chauville(rédacteur en chef de Bref Cinéma), Florence Miaihle (réalisatrice), Peggy Zejgman-Lecarme (responsable du pôle Culture à Citia).- Photo Clément Martin.


Le prix André Martin

Le prix André Martin porté conjointement par Francis Gavelle, CITIA et l'AFCA, récompense chaque année un long-métrage et un court métrage français.

Cette année le jury du prix André Martin est composé de :

  • Apolline Caron-Ottavi : rédactrice & programmatrice à la Cinémathèque québécoise, Montréal

  • Christophe Chauville : rédacteur en chef de Bref Cinéma

  • Nicolas Metayer : codirecteur du cinéma Le Vincennes

  • Mihai Mitrică : directeur du festival Animest, Bucarest 

  • Caroline Vié : journaliste & critique de cinéma, 20 minutes


Papillon de Florence Miailhe -France - 2024 - 15mn


  • Animation : Florence Miailhe, Aurore Peuffier, Chloé Sorin

  • Montage : Nassim Gordji-Tehrani

  • Musique : Pierre Oberkampf

  • Graphisme : Florence Miailhe

  • Direction artistique : Florence Miailhe

  • Producteurs : Sacrebleu Productions Ron Dyens, XBO Films Luc Camilli

  • Distribution : Sacrebleu Productions Ron Dyens


Après "La Traversée" qui nous racontait l'épopée de deux enfants qui se retrouvent seuls en fuyant avec leurs parents les pogroms contre les juifs (2), Florence Miailhe nous raconte l'histoire d'Alfred Nakache, nageur juif algérien originaire de Constantine qui monta au plus haut niveau mondial aux jeux olympiques de Berlin en 1936. Victime des lois raciales sous le régime de Vichy, il fût exclu des compétitions en France, déchu de sa nationalité française avant d'être déporté à Auschwitz en 1944 avec sa femme Paule et sa fille de deux ans Annie. Sa fille sera gazée à son arrivée à Auschwitz, sa femme a disparu mais lui survivra grâce à sa constitution physique hors du commun.

Il reviendra ensuite au plus haut niveau en natation et water polo.



Florence Miailhe, en nous racontant l'histoire de ce champion, se situe encore une fois à l'opposée du registre documentaire tout en nous présentant un sujet historique profondément enraciné.

C'est avec poésie, une poésie de l'eau, qu'elle nous montre un homme âgé nageant dans la mer et se remémorant les étapes de sa vie.


La réalisatrice qui nous fait traverser la vie d'Alfred Nakache dans une symphonie de couleurs et de tonalités des bords de mer de la méditérannée à Auchwitz en passant par les jeux olympiques de Berlin, exprime ici tout les sommets de son Art. On ne peut que s'enthousiasmer pour ce film qui évoque aussi bien des évènements heureux, des victoires que des moments horribles et cruels avec ce graphisme que nous offre la peinture animée et cette poésie de l'eau qui nous transportent.


Moment heureux Alfred et sa femme Paule prennent le bâteau pour la France.

Jeux olympiques de Berlin en 1936. Les heures sombres arrivent. Image https://xbofilms.com/nageur-papillon/


Les scientifiques font des recherches sur la mémoire de l'eau, avec Papillon les artistes et les poètes nous en apportent la croyance.


Ne manquez pas l'occasion de voir ce très beau cout-métrage prêt de chez vous qui aurait tant plu à André Martin qui a toujours suivi avec attention les artistes qui font de la peinture animée.

Pour les parisiens, vous pouvez voir le film sur un bel écran de cinéma le jeudi 27 juin 2024à 18h30 au forum des images dans un beau programme courts-métrages primés : https://www.forumdesimages.fr/les-programmes/reprise-annecy-2024/reprise-annecy--courts-metrages-primes-2_1


On peut également voir le film actuellement sur la plateforme Arte sur https://www.arte.tv/fr/videos/107847-000-A/papillon/


(1) Boris Labbé l'a également gagné deux fois mais pour un court-métrage.

(2) Lire 28  Prix André-Martin du long-métrage 2022-Durant La Traversée le jury a pris le bon chemin.


23 vues0 commentaire

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page