top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

Prix André Martin du long métrage d'animation 2024 : c'est pour bientôt !

Dernière mise à jour : 4 avr.



Affiche 30e festival National du film d'animation réalisée par Raphaëlle Stolz


30e édition d'un festival qui fête ces 41 ans

Le Festival National du Film d'Animation approche, il démarre dans 2 semaines à Rennes. C'est avec une certaine impatience que j'attends ce moment car je n'ai pas eu l'occasion récemment de m'y rendre.

Ce festival a été créé par Raymond Maillet (1) et l'Association Française pour le Cinéma d'Animation (AFCA) en 1983 à l'origine en région parisienne à Marly le roi. J'y avait assisté en 1985 ... il y a 39 ans ! :-).



Je vais donc essayer de me racheter de ce manque d'assiduité par quelques articles sur le festival.

La trentième édition de ce festival toujours organisés par l'AFCA nous propose une sélection de :

  • 60 courts-métrages,

  • 51 œuvres en panorama dont :

    • 12 clips,

    • 20 séries et unitaires TV,

    • 10 films et 9 films d'ateliers,

  • 9 longs-métrages.

Un magnifique paysage du cinéma d'animation français pour se régaler du 13 au 17 avril !


Bien sûr le premier de ces articles est consacré au prix André Martin !

Quel sera le prix -Martin 2024 pour un long-métrage d'animation ?


Le prix André-Martin créé à l'initiative de Francis Gavelle, du Citia et de l'Afca récompense chaque année un long-métrage et un court-métrage d'animation français. Pour la deuxième année la récompense pour le long-métrage d'animation sera remise lors du festival National du Film d'Animation, celle du court-métrage étant toujours remise à Annecy.

Pour pouvoir concourir, les longs-métrages doivent être sortis en salle en 2023 et la part de coproduction française doit être de 20% minimum du budget total. Cette année seize films concourent pour le prix et la compétition est particulièrement rude. L'aventure que constitue la réalisation d'un long-métrage d'animation est également rude tant l'exercice est exigeant et plein d'embûche. Il faut donc saluer cette belle sélection qui illustre la bonne mais toujours fragile santé du cinéma d'animation en France(2).

 Linda veut du poulet ! - Chiara Malta & Sébastien Laudenbach



Le film de Chiara Malta & Sébastien Laudenbach fera-t-il le grand chelem après le Cristal à Annecy et le César du long-métrage d'animation ou laissera-t-il ce prix à un autre film ? La fluidité du graphisme et de l'animation de Sébastien Laudenbach se conjugue ici avec bonheur à la mise en scène de Chiara Malta. Ce film pour la jeunesse est un petit bijou qui séduit petits et grands.


Pour en savoir plus voir : 63 Linda veut du poulet ou les tribulations "gallinacières".


On peut voir la bande annonce sur : https://www.youtube.com/watch?v=XvyOL_uWFbA




Interdit aux chiens et aux Italiens - Alain Ughetto



Le film d'Alain Ughetto est un autre sérieux prétendant au prix avec son film en animation d'objet qui nous projette dans son histoire familiale de la fin du 19e siècle au milieu de siècle dernier dans une fresque sensible et prenante.


Pour en savoir plus voir : 75 Interdit aux chiens et aux italiens : la généalogie animée


On peut voir la bande annonce sur : https://www.youtube.com/watch?v=rvjuWPefbpQ




Mars express - Jérémie Périn 




Il faut compter également sur le film de Jérémie Périn, polar de science-fiction, haletant du début à la fin mais également une réflexion sur les techniques développées par les grandes sociétés privées autour de l'informatique, de l'intelligence artificielle et des robots. Un grand spectacle d'actions qui nous changent des Marvels de ce monde.


Pour en savoir plus voir : 64 Mars Express : Embarquement immédiat !


On peut voir la bande annonce sur : https://www.youtube.com/watch?v=7iroDVDTPco



 Saules aveugles femme endormie - Pierre Földes



Pierre Földes nous offre ici une fable onirique en adaptation de six nouvelles de Haruki Murakami. Un chat perdu, une grenouille géante volubile, un attaché commercial sans ambition, une femme frustrée et un comptable schizophrène autant de personnages dont ce conte nous livre le fort intérieur.


On peut voir la bande annonce sur : https://www.youtube.com/watch?v=ki_iQX3V-rU



Sirocco et le royaume des courants d'air - Benoît Chieux



Après Linda veut du poulet de nouveau un film pour la jeunesse qui est décidément bien servi dans ce cru. Cette fois-ci, il enchante les enfants dès le plus jeune âge en proposant l'univers coloré plein de rêverie et de féérie de Juliette et Carmen, ces deux sœurs intrépides de 4 et 8 ans qui ouvrent un passage vers l’univers de leur livre favori, Le Royaume des Courants d’Air.


On peut voir la bande annonce sur : https://www.youtube.com/watch?v=1hvhVK9utYo



 Mon ami robot - Pablo Berger



Un robot, un chien et la ville de New York sont les trois principaux "acteurs" de ce film émouvant sur l'amitié, les différences et les douleurs de la séparation. Le film a rencontré le grand prix contrechamps au festival d'Annecy 2023.

On peut voir la bande annonce sur https://www.youtube.com/watch?v=y_EegXszYp4



 Les as de la jungle 2, opération tour du monde - Laurent Bru, Yannick Moulin & Benoît Somville



Basé à Toulouse le studio TAT productions nous offre ici la suite de leur succès les as de la jungle.

Ce film s'il en était besoin montre à nouveau le savoir-faire français en matière de long-métrage 3D qui font un bon parcours au box-office. Le cinéma d'animation c'est aussi des produits grands publics à succès !


On peut voir la bande annonce sur https://www.dailymotion.com/video/x8lwlt3



Miraculous, le film - Jérémy Zag



Attention un carton box-office peut en cacher un autre, c'est cas de Miraculous. Jérémy Zag continue son parcours réussi avec ce long métrage issue de la série TV à succès.


On peut voir la bande annonce sur https://www.youtube.com/watch?v=QidIZNU91Xs



Nina et le secret du hérisson - Alain Gagnol & Jean-Loup Felicioli


La jeunesse est encore gâtée avec ce film qui nous conte les péripéties de Nina, son ami Mehdi et d'un hérisson pour retrouver l'argent volé d'une usine.


On peut voir la bande annonce sur https://www.youtube.com/watch?v=lyxKIRWs5UM




Pattie et la colère de Poséidon - David Alaux


Cet autre film à succès du prolifique studio TAT Productions nous transporte cette fois-ci dans la Grèce antique.

On peut voir la bande-annonce sur https://www.youtube.com/watch?v=fnue_I8yo8k



La sirène - Sepideh Farsi


La cinéaste iranienne Sepideh Farsi nous livre ici une épopée qui a pour cadre la guerre Iran-Irak, épisode déjà ancien des malheurs du moyen-orient.


On peut voir la bande annonce sur : https://www.youtube.com/watch?v=Na0bWVychFs




Alors qu'on célèbrera en octobre prochain les 30 ans de la disparition d'André Martin, infatigable promoteur et défenseur du Cinéma d'Animation dont il inventa le nom au début des années 50, nul doute que ce prix 2024 aura une résonance particulière tant il célèbre par cette sélection une abondance, une diversité instrumentale, thématique, graphique et artistique du Cinéma d'Animation qui n'aurait pas manqué de le réjouir.


En ce week-end Pascal, je ne résiste pas au plaisir d'accompagner cet article de cette photo d'André Martin en Saint-Patron du Cinéma d'Animation.

André Martin Parc de la Gatineau en 1975 - Québec - Photo Clément Martin


(1) Raymond Maillet a rejoint l'équipe des journées du cinéma dans les années 50 puis des Journées Internationales du cinéma d'Animation en en organisant les expositions. Il a dirigé le Festival d’Annecy de 1971 à 1981. Il a été le délégué général de l'AFCA depuis le début et jusqu’en 1993. Sous sa direction, l’AFCA a inauguré le cycle des projections mensuelles de l’Animathèque en 1975 et a créé le Festival national du film d’animation à Marly-le-Roi en 1983.


(2) Après l'euphorie post-covid, on observe une baisse de demande au niveau des plateformes et un contexte plus tendu sur le marché de l'emploi dans l'animation en France. Au-delà des plateformes allez au cinéma voir des films d'animation !



275 vues0 commentaire

Σχόλια


Post: Blog2_Post
bottom of page