top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

Chloe Van Herzeele : une plongée patrimoniale

Dernière mise à jour : 22 mai 2023



Présenté au festival d'Annecy en 2020 et au PIAFF en 2021, "Chloé Van Herzeele" nous offre une plongée singulière dans les archives cinématographiques.

Mettez-vous à l'aise et suivez le guide.


"Chloe Van Herzeele" réalisation Anne-Sophie Girault et Clémence Bouchereau 17 mn 2019 France


Les réalisatrices Clémence Bouchereau et Anne-Sophie Girault.


L'héroïne de ce film est une femme âgée qui conserve une collection de bobines de films dans des souterrains qui jouxtent une salle de cinéma fantôme. Elle fait visiter à un journaliste ces mystérieux souterrains.


"C'est le problème de l'archivage dès qu'on perd le fil on est submergé"


Dans ces souterrains, on trouve une galerie où notre héroïne conserve ces bobines de pellicules, matières organiques vivantes, qu'elle élève comme des fromages dans les caves d'une abbaye. Les bobines s'étalent sur des étagères comme autant de trésors. La pellicule est vivante, on écoute les crépitements et les frémissements de son évolution comme un écho au grain animé de l'image, on la goûte, on la sonde avec un métronome.


Le film nous plonge dans un autre monde, un monde souterrain, du passé, de la solitude avec des souvenirs et leur préservation. Le visiteur reste invisible, Chloé appelle un ami avec un téléphone dont le fil est coupé, elle semble seule, isolée dans un monde où on ne semble plus venir mais qu'elle ne veut pas quitter. Un monde des archives et du patrimoine où des passionnés luttent pour que des trésors patrimoniaux, autant de témoins d'un passé révolu ne disparaissent pas. Une passion qui peut vite isoler tant elle s'apparente à une mission impossible aussi accaparante que dévorante.

On ne peut s'empêcher de penser à Henri Langlois, fondateur avec Georges Franju et Jean Mitry de la Cinémathèque Française en 1936, qui a récupéré avec passion quantité de films pour sauver et préserver tant bien que mal un patrimoine cinématographique fragile qui aujourd'hui est conservé avec les moyens nécessaires.


Le film est aussi une métaphore de la vieillesse avec cet isolement, ces nostalgies du temps perdu, l'action du temps sur le vivant et ses pellicules organiques auxquelles Chloé apporte des soins pour ralentir leur vieillissement. L'interprétation de Lucette Pasquet renforce le caractère fantasmagorique du film et la plongée dans l'univers de cette vieille dame. Seules des bruits très concrets nous rattache au réel. La musique de Thomas Diaz vient compléter le tableau avec la séquence abstraite à base de vieilles archives ... "la chaire à vif du cinéma".


Elevage des bobines de films digne d'une abbaye qui élèvent ses fromages. image https://www.unifrance.org/film/50901/chloe-van-herzeele


La technique du sable animé au service de la plongée patrimoniale


Le Cinéma d'Animation a ceci de singulier qu'il est fait aussi bien pour faire voyager dans le temps que pour nous transporter dans toutes sortes d'univers. La technique d'animation utilisée ici avec du sable et en restant en noir et blanc avec son grain et ses degrés de gris nous offre cette métaphore de l'univers de l'archivage, de l'entretien vertueux des créations, emprunte d'une nostalgie mais passionnée et résolue.


Quand on voit le film, on se dit les réalisateurs sont fait pour faire un film avec l'écran d'épinglés de Claire Parker et Alexandre Alexeieff (voir https://clementmartin75.wixsite.com/cinemadanimation/post/jacques-drouin-l-apporteur-d-%C3%A9pingles-1943-2021-passion-et-transmission ).


Et bien c'est chose faite avec la présentation à la semaine de la critique à Cannes ainsi qu'au Festival d'Annecy de "La saison pourpre" réalisée par Clémence Bouchereau sur l'écran d'épingle.


2023 La saison pourpre The purple season de Clémence Bouchereau.jpg - Image https://www.ecrannoir.fr/2023/05/17/cannes-2023-lanimation-fait-un-peu-sa-place/

Dépêchez-vous la projection va commencer


On peut voir le film sur la chaîne YouTube "bang bang" dédiée au court-métrage d'animation qui nous régale régulièrement de délicieux bijoux. Alors installez-vous, la projectionniste est prête. Bon film !

La projection va commencer (Il va faire tout noir ! :-))




50 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page