top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurClément Martin

César 2024 : L'effet de mes rides, le dual.

Dernière mise à jour : 22 févr.


"L'effet de mes rides" de Claude Delafosse Image : https://festivalfilmeduc.net/films/leffet-de-mes-rides/


L'académie des Césars met à l'honneur le cinéma d'animation avec la nomination de "l'effet de mes rides" dans la catégorie documentaire, un film sur la transmission et la famille. La sélection de cette année nous montre la diversité des cinémas et la prodigieuse profondeur créative du cinéma d'animation. Ce film est le dual d'un autre film d'animation "Interdit aux chiens et aux italiens" d'Alain Ughetto également nommé aux Césars dans la catégorie long-métrage et voici pourquoi.


L'effet de mes rides - réalisation Claude Delafosse - France - 2022


Scénario : Claude Delafosse, Jeanne Delafosse

Musique et son : Martin Delafosse

Voix : Gaston Plagnet et Claude Delafosse

Production : Am Stram Gram Productions

Producteur : Yves Bouveret


Claude Delafosse



Auteur, illustrateur, réalisateurs de films de commandes, Claude Delafosse a illustré des livres et a conçu des cédéroms pour les enfants. Ancien rédacteur en chef de la revue Astrapi et auteur de livres pour les enfants, il a un regard aguerri et complice sur la jeunesse qui s'épanouit et s'exprime pleinement dans son film.


Le film


L'effet de mes rides a pour sujet un grand-père à l'aube de ses 70 ans qui fait un film avec son petit fils. Quel grand père ne rêverait pas de créer un film avec son petit fils de sept ans et d'ancrer ainsi un souvenir d'une entreprise si familiale pour la transmission vers les générations actuelles et à venir.

Claude Delafosse nous propose un univers animé en écho aux dialogues avec son petit-fils.

Animation en volume (stop motion), dessins, photographies, images réelles, pixilation, sable, peinture, papiers découpés, sont autant de techniques qui portent avec une fraîcheur jubilatoire ces dialogues. Le grand père Claude répond ainsi par l'animation aux questions de Gaston.



Mélange de techniques et créations graphiques pour une même complicité petit-fils grand-père. Source Image : https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/capture-d-ecrans/capture-d-ecrans-du-jeudi-22-juin-2023-8647514

Si vous cherchez bien sur Linkedin sur les posts du producteur, vous devriez trouver un moyen de visionner le film sur ordinateur en attendant de le voir dans une salle de cinéma ... car pour Gaston un vrai film est film qu'on voit dans une salle de cinéma ! :-)


Pourquoi le dual ?


Mais pourquoi cette dualité , cette ambivalence entre "L"effet de mes rides" et "Interdit aux chiens et aux italiens" (1) ?


Nous avons là un beau jeu de formes entre deux films sur le même thème, la famille et la transmission, alors listons quelques ambivalences :

  • D'abord l'effet de mes rides est un court-métrage, l'autre film un long-métrage;

  •  L'effet de mes rides crée le temps, l'autre le rattrape mais les deux témoignent;

  • Le premier crée graphiquement l'évènement familial, l'autre le recrée;

  • Le premier est pluri-techniques, l'autre mono-technique (animation en volumes);

  • Un film se fait en famille dans une sorte de communion créatrice (Grand-père, petit fils, fils et fille), l'autre est une entreprise osée et réussie de création du temps passé avec une équipe importante qui s'appuie sur l'approche sensible du ... petit-fils réalisateur et de ses souvenirs.


Malgré cette dualité les deux films remarquables expriment avec justesse et brio ce qu'est une famille.


Les Césars 2024


Avons-nous là un miracle de l'animation de voir ainsi ce film d'artisan, plein de bidouilles ingénieuses et espiègles, débordant de ces choses simples et savoureuses des imaginaires partagés nommé aux Césars dans la catégorie documentaire ?


Où les objets du quotidiens deviennent des personnages qui enchantent les petits-fils.


Que d'imprévus, quelles joies ! On ne peut que se réjouir de cette place d'honneur donnée à ce film si attachant ! On se prend à rêver d'un César qui célébrerait le vivant, la famille, les relations intergénérationnelles si précieuses dans notre construction à tous.


Claude Delafosse et Yves Bouveret nous parle de cette nomination et du film : sur https://vimeo.com/912898148


Cher Gaston on a tous des images de nos grands-pères qu'on garde de plus en plus précieusement en nous mais quelle chance tu as d'avoir un grand-père animé ! Bonne chance à ton grand-père et à son producteur qui a la mauvaise habitude de produire des films formidables.


(1) Pour en savoir plus sur ce long métrage lire : 75 "Interdit aux chiens et aux italiens : la généalogie animée" sur



48 vues2 commentaires

2 комментария


claudedelafosse
29 мая

Je n’avais pas eu l’occasion de lire votre texte à propos du film.

Merci pour cette comparaison avec » Interdit aux chiens et aux Italiens « qui me fait beaucoup d’honneur.

Claude Delafosse

Лайк
Clément Martin
Clément Martin
31 мая
Ответ пользователю

En réponse à

claudedelafosse

Merci pour votre retour ! C'est un honneur d'être lu par le réalisateur du film ! J'en profite pour vous remercier pour votre film si réjouissant et que je revois chaque fois avec plaisir.

Clément Martin

Лайк
Post: Blog2_Post
bottom of page